Togo avant 2013

1.11.2012

LE PROJET-TOGO DU LFDD et de LHL

En septembre 2009, le Lycée français de Düsseldorf (LFDD), partenaire de LHL, s’est engagé dans un programme d’éducation au développement durable, intitulé « De l’éducation éco-citoyenne à l’éco-responsabilité de l’établissement  ». Un volet de ce projet concerne une action d’aide humanitaire en direction du Togo, en partenariat avec l’association togolaise ADICH („Association pour le Développement Durable de la Communauté Houdou“).

C’est par une visite d’une délégation du lycée composée de 6 élèves et de 3 professeurs

à la communauté houdou d’Atakpamé qu’a commencé le partenariat entre le Lycée Français de Düsseldorf, Lernen-Helfen-Leben et l’association ADICH d’Atakpamé au Togo…

Pour en savoir plus sur le projet-Togo du lycée français de Düsseldorf, consultez la page suivante

Si vous souhaitez soutenir notre projet-Togo, vous pouvez le faire en versant vos dons sur le compte de Lernen-Helfen-Leben e.V. Nr. 135 875 809 auprès de la Volksbank Vechta (BLZ: 280 641 79). Code:“TOGO“.



Dimension pédagogique du projet-Togo

Comme c’est le cas depuis le début du projet-Togo, le Lycée français de Düsseldorf souhaite impliquer ses élèves dans des actions sur la base du volontariat et son vœu, qui rejoint celui des familles, est que ses élèves en tirent le plus grand profit à titre personnel, tout en s’engageant dans une action commune. C’est également la condition sine qua non du caractère durable du projet. Il est conçu dans la durée car il n’a d’avenir que si tous les acteurs en bénéficient.

C’est pourquoi il est important d’exposer cet aspect « gagnant-gagnant ».

Depuis 3 ans, l’action en faveur du Togo engage et responsabilise les élèves et au- delà, leurs familles. En effet, la création des 2 ateliers, l’un composé d’élèves de CM2, l’autre de collégiens et lycéens, encourage les enfants à montrer leurs talents de communication, d’échange et de dialogue et les activités de chacun de ces 2 groupes convergent. Ainsi, la parution d’un magazine commun, le « LFDD-News », les présentations PowerPoint de chacun des 2 groupes aux autres élèves lors de la Journée du développement durable, les actions de vente de gâteaux mobilisent aussi bien les juniors que les grands, les parents contribuent également au succès de notre projet par leur présence active et leur engagement sans faille pour encadrer les deux groupes, organiser les parrainages et les actions publiques. Qu’ils en soient ici tous remerciés !

Les élèves engagés dans le projet créent, inventent et s’informent sur les grands enjeux du monde, ils développent aussi leur esprit civique et critique. En les aidant à concevoir, mettre en œuvre et réaliser des projets collectifs dans le domaine socio-économique, le groupe-Togo contribue à façonner la personnalité des enfants et à les préparer à leur vie de citoyens.

Cette éducation au développement durable et à la protection de l’environnement est également une éducation interculturelle à la paix et aux droits de l’homme, en un mot à la solidarité internationale.



Trois autres projets de LHL au Togo

Campagne d’alphabétisation et de formation des femmes avec la mise en place d’activités génératrices de revenus

Nous souhaitons mettre l’accent sur l’encouragement et le soutien à l’autosuffisance des paysans locaux, sur la base d’une agriculture plus respectueuse de l’environnement. Un premier pas a déjà été fait dans cette direction puisque le LFDD a financé la construction de 7 toilettes sèches Ecosan à séparation des fèces et des urines visant à la réutilisation de leurs composants (nitrates, magnésium, potassium…) dans l’agriculture.

LHL veut maintenant aller plus loin. De son côté, notre association-partenaire ADICH (« Association pour le Développement Intégral de la Communauté Houdou ») a mené plusieurs campagnes de sensibilisation pour informer la population et l’inciter à adopter certains comportements nouveaux (hygiène, culture du moringa, de l’artemisia…). Par ailleurs, les femmes sont encouragées à se constituer en groupements qui s’engageront dans des actions génératrices de revenus (AGR) visant à améliorer leurs conditions de vie. 

Pour cela, elles doivent apprendre à lire, à écrire et à calculer, tout en recevant parallèlement une formation professionnelle. Ce projet s’adresse à des adultes, surtout à des femmes, qui recevront un enseignement hebdomadaire de 3 heures dispensé en français par des formateurs de langue houdou, ainsi qu’une formation professionnelle, si elles le souhaitent.

Une partie des cours ayant lieu le soir, nous avons équipé les formateurs de lampes solaires Solux très performantes.

Des évaluations régulières auront lieu tous les 2 mois et les 20 meilleurs participants recevront une récompense de 5 €. Ceci dédommagera les apprenants, les femmes particulièrement, de la perte financière que représente la participation aux cours : elles ne peuvent en effet travailler à ce moment-là.

Une campagne de sensibilisation aux chances offertes par l’alphabétisation a mis également l’accent sur la solidarité au sein des couples : il faut en effet que le mari soutienne sa femme dans son projet d’apprentissage et lui permette matériellement de suivre les cours en la soulageant d’une partie de ses tâches ménagères.

En collaboration avec l’ONG « Eine Welt Netz-NRW », LHL a donc lancé une campagne d’alphabétisation et de formation des femmes avec la mise en place d’activités génératrices de revenus dans 3 villages de la communauté houdou : Kossi Kiti, Talo Kofan et Gbécon.

Le projet est mené par Akoua Pauline Fenou (responsable), Victorine Tassa (motivatrice) et Eben-Ezer Kodjo (rapporteur).



Accueil de 3 volontaires allemandes par Adich

Deux volontaires de « EineWelt Netz-NRW (Weltwärts) et une volontaire d’Engagement Global (Konkreter Friedensdienst) vont passer 12 mois à Atakpamé pour y effectuer une année marquée par un fort engagement social.

Elles ont déjà commencé leur travail : Hannah et Hanne iront à l’orphelinat d’Agbonou, feront de l’enseignement aux tout-petits dans une maternelle et au Centre de réinsertion de Kamina. Marine sera dans une école d’enfants sourds et assurera le soutien scolaire au collège de Kossi Kiti.

Ces 3 bénévoles participeront également à la campagne de sensibilisation et à l’enseignement du français-langue étrangère dans le cadre de la campagne d’alphabétisation. Elles vont aussi mener une enquête sur la culture houdou afin de rédiger un livre en houdou avec le linguiste français Jacques Rongier.

Cette collaboration des 3 volontaires encadrées par Adich va durer 12 mois et continuera, nous l’espérons, avec d’autres participants l’an prochain.



Notre projet à 1€ avec l’ONG « 24 Gute Taten »


Un autre de nos projets a été sélectionné pour figurer sur le calendrier de l’Avent de l’ONG « 24 gute Taten »

Pour chaque calendrier vendu, un écolier togolais recevra du matériel scolaire ( 2 cahiers + 1 ardoise + 1 stylo + 1 crayon). Cela contribuera, nous le souhaitons, à permettre à plus de familles d’envoyer leurs enfants à l’école. N’hésitez pas à le commander pour aider ces enfants !




31.7.2012

Le grand départ pour le Togo

Notre projet-Togo prend un nouveau tournant. En effet, pour la 1ère fois, notre association-partenaire ADICH va accueillir 3 jeunes Allemandes : Marine, Hannah et Hanne. Marine passera 6 mois à Atakpamé dans le cadre du « Konkreter Friedensdienst » (Engagement global-NRW ), Hanne et Hannah partiront pour 12 mois dans le cadre du programme Weltwärts (Eine Welt Forum NRW - ).

Ces 3 jeunes filles vont s’engager dans une école primaire, un orphelinat, un centre d’insertion pour les jeunes en difficulté et aussi dans le projet d’alphabétisation pour adultes que L-H-L va financer et encadrer avec Eine Welt Netz NRW.

Elles vous tiendront au courant régulièrement du déroulement de leur séjour. Alors, rendez-vous très bientôt sur notre site !

8.8.12 Ici la première rapport!


De gauche à droite : Hanne, Hannah et Marine



Un partenariat triangulaire entre L-H-L e.V. ,

le LfdD et ADICH (Togo)


Depuis septembre 2009, le Lycée Français de Düsseldorf s’est...


LHL étend désormais ses activités au Togo

en partenariat avec

le Lycée français de Düsseldorf



engagé dans un ambitieux programme d’éducation au développement durable, intitulé « De l’éducation éco-citoyenne à l’éco-responsabilité de l’établissement ». Ce projet a débuté par l’envoi en octobre 2009 d’ une délégation composée de 6 lycéens et de 3 professeurs à Atakpamé (Togo) pour y répertorier les besoins de la population houdou en collaboration avec l’ association togolaise, ADICH (Association pour le Développement Intégral de la Communauté Houdou).


Depuis, les efforts conjoints des élèves et des familles du lycée français et de la population d’Atakpamé sous la direction d’Adich ont porté leurs fruits :


  • Construction de 2 puits

  •  

  • Plantation de 1 000 arbres

  •  

  • 56 parrainages de collégiens

  •  

  • 40 bourses d’excellence pour les 20 meilleures filles et 20 meilleurs garçons

  • Apport de matériel informatique à Adich, afin d’assurer le contact entre Adich et nos élèves

  • Financement d’une 1ère campagne de sensibilisation des 21 villages houdous

  • Correspondances entre 7 classes

  • Partenariat entre Kossi Kiti et le groupe-Togo des Juniors

  • Construction de 2 toilettes sèches de type ECOSAN

  • Cadeau de 40 manuels scolaires togolais et dictionnaires français à l’école primaire d’Adjréké 




L’investissement des élèves ne s’est pas arrêté là. Depuis le lancement du projet-Togo, le LfdD a intégré la dimension humanitaire du projet à sa pédagogie et deux groupes d’élèves volontaires et bénévoles se sont engagés dans l’action pour le Togo : le groupe des Grands

et celui des Juniors.


Citons ici :

  • l’action de parrainages et de bourses d’excellence menée par les lycéens,

  • ainsi que la vente de gâteaux qui a réuni grands et petits

  • et la course sponsorisée qui a fédéré toute l’école lors de la Journée dédiée au développement durable.


  • Le groupe–Togo des  lycéens s’occupe de pérenniser les 56 parrainages et introduit cette année 40 bourses d’excellence (pour les 5 meilleures filles et les 5 meilleurs garçons de chaque classe), ceci afin d’élever le niveau général des élèves. Parallèlement à cela, le groupe -Togo rédigera des demandes de financement de projets auprès d’institutions et de fondations allemandes et européennes.

Par ailleurs, l’engagement des élèves dans le projet-Togo peut très bien s’inscrire dans leur parcours scolaire, par exemple les TPE (Travaux Personnels Encadrés). C’est ainsi que le projet-Togo prend toute sa dimension pédagogique.

  • Le groupe-Togo Juniors composé d'élèves de CM2, aide au développement de Kossi Kiti, un petit hameau, en informant la communauté scolaire des problèmes touchant cette petite communauté et en imaginant de petites actions  permettant de leur apporter une aide concrète. Cette année, le groupe juniors ont ainsi collecté 600€ qui cofinanceront la plantation de 570 arbres (ce qui correspond au nombre d'élèves du LfdD) et

                       et la construction de 2 toilettes de type Ecosan.


Le groupe-Togo des Juniors a lancé une campagne d’information et de sensibilisation sur la situation de Kossi Kiti.


  • Depuis le début de son projet, LHL collabore avec le Lycée français de Düsseldorf : plusieurs actions concernant l’information sur l’énergie solaire, la fabrication de fours solaires et leur utilisation ont déjà été menées ensemble et ont trouvé un écho favorable auprès de la communauté scolaire. Le LFdD compte également sur notre savoir-faire pour aider son équipe d’enseignants à encadrer les élèves et les aider à concrétiser leurs projets, qui, s’ils voient le jour, seront réalisés sous l’égide de LHL.


Information sur les possibilités de l’énergie solaire et expérimentation avec des fours solaires bricolés par les élèves


Cette année, le projet de LHL est d’aider notre association-partenaire togolaise ADICH à mener une campagne d’alphabétisation pour adultes, précédée d’une 2nde campagne de sensibilisation en partenariat avec la Ligue Togolaise des Droits des Femmes.


Par ailleurs, un voyage de jeunes Européens à Atakpamé est programmé pour l’été 2012 : ils élaboreront des actions d’information et d’encadrement dans différentes écoles en partenariat avec de jeunes Togolais qui s’engageront à leurs côtés dans ce projet.

En novembre 2011, deux élèves de CM2 du groupe-Togo juniors, ainsi qu’une lycéenne ont présenté ce projet-Togo devant la GIZ, lors de la rencontre des boursiers de cet organisme.


Ce voyage aura en effet probablement lieu dans le cadre du « Konkreten Friedensdienst » de la GIZ.


Si vous souhaitez soutenir financièrement notre projet, versez vos dons sur le compte suivant:

Lernen-Helfen-Leben e.V. 135 875 809, Volksbank Vechta, BLZ: 280 641 79 "pour TOGO"


Notre association-partenaire togolaise ADICH


Notre association-partenaire au Togo s’appelle ADICH (« Association pour le Développement Intégral de la Communauté Houdou »).


Adich au grand complet : de gauche à droite, en haut : Kossi Sossou Koffi (secrétaire), Sodjadan Koffi Paul Chargé de projets de développement), Dassy Koffi (Trésorier), Fenou Koffi Awaga-Tognikin Clément (président), Yawou Komi Alexis (chargé des affaires culturelles), Todjro Kokou Paul (conseiller), Akapo Ignéfoumi épouse Tassa (conseillère), Kodjo A.Eben-Ezer (Chargé à l’organisation), Faustin (membre d’Adich), en bas : Fakos (membre d’Adich), Fenou Pauline (Chargée des affaires féminines)

La collaboration du LfdD avec ce groupe de personnes engagées et entreprenantes a jusqu’ici été très fructueuse.

En mars 2010, ADICH a déposé une demande d’aide à un projet de développement intégral d’un village houdou qui, de même que Kossi Kiti, mais à une échelle plus importante, doit servir de modèle pour de futures actions de plus grande envergure. La communauté houdou compte en effet environ 10 500 personnes réparties dans 27 villages. Au bout de 2 ans, l’évaluation des actions menées dans les 2 villages modèles servira de base de travail afin d’élargir peu à peu le projet aux autres groupes de la communauté houdou.

PRÉSENTATION D'ADICH

Créée en 1991 par quelques natifs Houdou soucieux du devenir de leur communauté, l’Association pour le Développement Intégral de la Communauté Houdou (ADICH) est une association de développement qui est apolitique et a pour buts :
  • De réunir en son sein les membres de la communauté Houdou et toute autre personne soucieuse du développement intégral de ladite communauté ;

  • D’initier et de promouvoir des organisations ou coopératives par l’exécution de programme de développement ;

  • De lutter contre la déperdition scolaire et l’exode rural, de contribuer à l’amélioration des conditions sanitaires de la communauté, de participer à la sauvegarde de l’environnement ;

  • De combattre toute sorte d’obscurantisme et de promouvoir la culture ;

  • Lutter pour le bien-être de la femme et la protection de la jeune fille ;

  • De défendre les intérêts matériels et moraux de ses membres ;

  • De prêter assistance dans la mesure de ses moyens à tout membre de la communauté en difficulté.


Enregistrée officiellement le 22 Novembre 1995 au Ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation sous le N°1831/MID-SG-APA-PC.

QUELQUES REALISATIONS D'ADICH

  • Assistance apportée en début de chaque année scolaire à certains parents d’élèves pour l’inscription de leurs enfants dans les écoles, collèges et lycées,

  • La distribution de tables-bancs et de matériel didactique aux écoles,

  • Création du CEG-IL (2001-2002)Solidarité Démadéli-Gbécon devenu officiel (2008-2009)

  • Construction (1999 et 2002) de latrines à Yoro-Kpodji et Gbécon,

  • Partenariat (1997) avec ADJIRO Aktion für Togo e.v. (Allemagne),

  • Equipement du CHR d’Atakpamé en matériels médicaux en partenariat avec ADJIRO Aktion für Togo e.v. (Allemagne),

  • Partenariat (2009) avec le Lycée Français de Düsseldorf (Allemagne) avec le parrainage de 56 élèves,

  • Année 2010 : Fonçage avec l’appui financier du LFdD d’un puits à grand diamètre au CEG Solidarité,

  • Plantation de 500 arbres avec l’appui financier du LFdD afin d’entamer une campagne de sensibilisation aux problèmes de la déforestation en oct. 2009 et juin 2010. 

  • Distribution (2009) de 500 pieds de kayas et de 100 pieds de manguiers dans les écoles et villages (partenariat avec LFdD),

  • Tournée de sensibilisation (2009) dans les villages Houdou de la périphérie de la commune d’Atakpamé, 

  • Réfaction du puits de Talo Koffan (avril 2011)

  • 14 et 21 Mai 2011 : Campagne de sensibilisation des villages sur le développement communautaire avec l’appui financier du LFD et de LHL (Allemagne)

  • Participation active aux grands événements dans la communauté (Intronisation des chefs de village …).

PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE


Objectifs :

Favoriser le développement durable à la base à travers une approche territoriale concertée et une planification stratégique.


Activités et résultats attendus :

  • Animation sociale : des réunions d’information et de sensibilisation sont prévues afin de mobiliser les leaders d’opinion autour de ce programme,

  • Renforcement des capacités des acteurs locaux,

  • Formation des leaders d’opinion en technique de développement participatif et durable,

  • Rédaction d’un plan de stratégie de développement à partir de l’analyse des problèmes relevés,

  • Elaboration de projets et programmes d’action.



Bénéficiaires : les villages de la communauté Houdou

Nombre de villages : 27

Population : 10 500 hab.


Estimation des besoins et de leur coût :

Nombre de puits à construire : 31 = 28 418

Nombre de latrines ECOSAN à construire : 66 = 21 391

Nombre de bâtiments scolaires du primaire à construire : 7 = 198 672

Nombre de bâtiments scolaires du secondaire à construire : 12 = 318 236

Nombre de bâtiments scolaires à réparer : 4 = 51 830

Alphabétisation : 27 029

Reboisement de 25ha sur 5 années = 10 090

Campagne de lutte contre les conduites à risques = 15 244

Distance de pistes à construire : 19 700m = 304 879

Micro-crédit  = 15 244

Reboisement : = 10 090€ (sur 5 ans)


Montant global = 1 001 123



Mesures de lutte contre les conduites à risques

Une campagne de sensibilisation avec des supports (affiches, dépliants, prospectus, panneaux de sensibilisation) sera organisée auprès des populations sur les thèmes :

  • La prévention du VIH/SIDA,

  • L’excision,

  • La drogue,

  • La prostitution,

  • La scolarisation et l’épanouissement de la jeune fille,

  • L’hygiène et l’assainissement du milieu,

  • Le trafic des enfants,

  • La déperdition scolaire.



Crédit agricole :

Pour venir en appui aux communautés en vue d’accroître leurs revenus, il sera initié dans les villages des groupements de producteurs et un système de micro-crédit géré par ADICH qui consistera à fournir des semis et intrants en début de campagne agricole.

Les bénéficiaires rembourseront en fin de campagne à un taux de 5%.





Si vous souhaitez soutenir notre projet-Togo, vous pouvez le faire en versant vos dons sur le compte de Lernen-Helfen-Leben e.V. Nr. 135 875 809 auprès de la Volksbank Vechta (BLZ: 280 641 79). Code:“TOGO“.